Le site en 2004
DISCOURS DE J. DUCLOS QUELQUES TEMOIGNAGES LES RESTRICTIONS 14 NOVEMBRE 2005 - VISITE A L'ASSEMBLEE NATIONALE
LE 22 AOÛT 2004 - COMMEMORATION DE LA LIBERATION DE BOIS LE ROY Cette manifestation a, une fois de plus, rassemblé une grande partie des habitants de notre village. Le temps nous a été favorable et toutes les activités prévues ont pu se dérouler normalement. Dès 10 H 30 les cloches de l'église se mirent à retentir à toute volée. Au même moment s'ouvrait l'exposition des souvenirs et témoignages de l'occupation allemande et de l'heureux temps de la Libération du village. Les voitures et camions militaires de l'époque, pavoisés et pilotés par leurs propriétaires ont défilé dans la Grande rue, escortés et admirés par une assistance nombreuse. Ce fut ensuite le moment du recueillement, du dépôt d'une gerbe dans la cour de la mairie, du dévoilement de la plaque commémorative, des discours de Messieurs Jean Pierre Morel et Jean Duclos. L'après-midi tout le village se retrouva à la "Fosse aux poules" pour assister au dépôt d'une gerbe à l'endroit où furent abattus des aviateurs alliés. Puis ce fut le largage de deux parachutistes qui atterrirent très précisément sous nos yeux accompagnés de nos applaudissements. Le soir, à l'appel de la municipalité, nous fûmes cent soixante dix-huit convives autour d'un repas campagnard succulent, varié et abondant. Tout cela s'est terminé en musique et en danses de l'époque 44-45. Un très, très, très grand remerciement à tous les artisans et participants de cette superbe journée.
Quelques bribes d’Histoire de Bois le Roy Le 2 septembre 1514 Messire Toussaint VARIN évêque de Thessalonique fit la dédicace de l’église et la bénédiction du cimetière de Bois le Roi. En 1613 Denis Hurault, abbé du Breuil-Benoit passa avec plusieurs habitants de Bois le Roi un bail amphytéotique par lequel il leur céda, pour quatre-vingt dix neuf ans, un des fiefs de l’abbaye, nommé « Les Essarts », situé au hameau des Chèzes, moyennant une rente annuelle de…. Vers 1615 il y eut une protestation des habitants du hameau des Chèzes contre Guillaume de Bourges, seigneur de l’Ile Sassay à Ezy, qui prétendait avoir plus de bois dans la forêt de Rozeux que les autres usagers appelés romagiers Le 2 février 1765 , Denis de Péguilan de Larboust, dernier de Breuil-Benoit présente au roi une requête dont nous citerons deux points qui intéressent Bois le RoI. 1° Au hameau de Chèze, paroisse de Bois-le-Roi, dépendante de la dite abbaye, il y a une ancienne chapelle, sous le titre de Saint-Julien, qu’il serait nécessaire de démolir, attendu qu’elle est en ruines et que les murs lézardés et surplombés ne pourraient supporter la charpente du comble, dont les deux tiers sont découverts depuis plusieurs années. Cette chapelle , d’ailleurs, est absolument inutile puisque depuis très longtemps on n’y a point dit la messe, parce que le dit hameau est à peu de distance de la paroisse et qu’il s’en faut très peu que les maisons soient attenantes. La requête fut approuvée le 2 février 1765 et par suite disparut la vieille chapelle de Saint-Julien avec les principaux vestiges de l’établissement que les Cisterciens de Breuil-Benoit possédaient à Bois le Roi ________________________________________________________ Un compte-rendu du Conseil municipal de 1826 Titre de classement : 1826 05 10 L’an mil huit cent vingt six, le dix mai les membres du Conseil municipal de la Commune de Bois le Roy, Canton de St André, Arrondissement d’Evreux, Département de l’Eure, réunis en conseil sous la présidence de Mr le maire lequel a exposé au conseil que l’objet sur lequel il est à propos de délibérer, savoir : 1° pour éviter les anticipations causées par les riverains des places et mares Communales de ce lieu il serait très urgent de les faire borner, arpenter, enclore et y faire des plantations qui viendraient à l’avenir au profit de la Commune. 2° D’après l’exposé de Mr le maire. Les membres du conseil municipal, soussignés ont délibéré de porter à cet effet une somme de quarante francs au budget de mil huit cent vingt sept pour parvenir a effectuer la proposition. Ce que nous avons délibéré en conseil le jour et an susdits. Signatures de MM Louis Fontaine, maire, Jean Fontaine, Louis Charles Huet, Louis Crétien, Jacques Crétien, Pierre Germain Mouton, Garde champêtre, Thomas Durand. _________________________________________________________________ Remarques d'un héraldiste de la région concernant les blasons de Bois le Roy La commune use de deux blasons pour orner ses documents officiels, un pour Bois le Roi, l'autre pour le fief de Boitron, aujourd'hui intégré. Le second ne pose pas de problème. La "bordure de gueules" est bien une brisure des armoiries de la Maison de GLAPION ("D'azur à trois fasces d'or ") par la branche cadette des seigneurs de Boitron qui tenaient le fief au 17e siècle. Il faudrait toutefois s'assurer qu'ils n'ont plus de descendance de nos jours… Il n'en va pas de même pour le premier. L'aspect actuel est le résultat d'une mauvaise lecture de Charpillon et Caresme (qui par ailleurs se trompent en parlant de fascé) concernant les armoiries de Gabriel d'ANDRIEU, seigneur de Guitancourt (?), et qui demeurait Bois le Roi. Le vicomte de Burey dans ses "Archives Héraldiques d'Evreux" donne à la famille d'ANDRIEU (sans prénom, mais au même moment pour une seigneurie à l'assonance fort proche de Gestancourt), un blason "d'argent à la fasce de sable chargée de trois molettes d'or". Nous approchons, mais les deux auteurs du "dictionnaire" précisent que les molettes sont soutenues de trois "foudres". En langage héraldique, ces "terreurs de Jupiter" sont des faisceaux de flammes ou d'éclairs posés en sautoir. Dans le cas qui nous occupe, ils auraient huit rais (et non quatre comme mon schéma), mais surtout, ils doivent rester dans la fasce, chacun sous une molette pour la soutenir, et non le malheureux dessin d'éclairs dirigés verticalement dans l'espace de champ de la pointe. Charpillon et Caresme indiquent enfin la présence d'un chef de gueules. Il faut préciser que le "gueules" est un rouge vif, basique, qui ne souffre pas les teintes modifiées. D'autre part, il s'agit d'un chef, donc séparé des "pièces honorables" et "meubles" déjà décrits dans l'écu. D'ailleurs un héraldiste ancien n'aurait pas juxtaposé un rouge et un noir, opération interdite par des lois datant, pour les plus anciennes, de Frédéric Barberousse ! ________________________________________________________________________
ARCHIVES
Le site de 2004
HISTOIRE DE BOIS LE ROY BOIS LE ROY sur WIKIPEDIA Discours Voeux 2013 LIONEL nous a quitté... DIDIER nous a quitté11 juin 2011
VIE MUNICIPALE MUNICIPALITE Maire et adjoints Conseillers municipaux Résultats des élèctions Compte-rendu ECHOS DES FORETS CENTRE COMMUNAL D'ACTION SOCIALE REALISATIONS ELECTIONS DIVERSES FORMALITES COMMMUNAUTE DE COMMUNES GEOGRAPHIE ADMINISTRATIVE INFOS GENERALES ACTIONS HUMANITAIRES COMMERCE & ARTISANAT EN BREF... NOS LIENS OFFRES DE SERVICES OVINS & CAPRINS PLANS DU VILLAGE PERMANENCES & TARIFS PETITES ANNONCES PUBLICATIONS COMMUNALES SANTE - AIDE A LA PERSONNE TRANSPORTS UN ZESTE D'ECOLOGIE ASSOCIATIONS AMICALE DES ECOLES AMIS DU PATRIMOINE ANCIENS COMBATTANTS A.S.L. COMITE DES FÊTES GYMNASTIQUE VOLONTAIRE DANSE LA VIE Nouveau Gymnastique Harmonique Musique : Association CRESENDO PAZESSONS RENDEZ-VOUS DES COURS MATHS/SCIENCES THEATRE : COURS FRANCOIS ANGLAIS SOCIETE DE CHASSE SYLVA CLUB Sylva 1 Sylva 2 TENNIS CLUB VELO - CLUB BLR Soccer 27 JEUNESSE CANTINE SCOLAIRE ECHOS DES ECOLES ENSEIGNEMENT & GARDES LES P'TITS JARDINIERS PERISCOLAIRE RDV Des COURS SOUTIEN SCOLAIRE ANGLAIS MATHS/SCIENCES COURS DE THEATRE BLR Soccer 27 ANIMATIONS - EXPOS- CELEBRATIONS LE CALENDRIER 08 MAI 1945 Photos 22 AOUT 1944 Photos Discours du Maire Journaux TROC AUX PLANTES 25 mai 2014 Les Exposants 05 OCT 2014 ARTS & CULTURE PHOTOS LA MAIN VERTE BIBLIOTHEQUE LA FÊTE DU VILLAGE LA FÊTE DE LA PEINTURE DANS LE VOISINAGE LA CHASSE AUX OEUFS Photos 2014 RETROVISEUR CARTES POSTALES ANCIENNES ARCHIVES Voeux VOEUX 2011-2013 (photos) ACCUEIL PLAN DU SITE HUMOUR MENTIONS LEGALES A jour le ::Bienvenue à Bois le Roy (27)