Cérémonie d'adieu à M. Didier Rocoplan - Allocution de M. J-P Morel
Sur la route de Samarcande. Il marchait sur cette route flanqué de son ombre… C’était la route de la "soie", bien mal nommée parce qu’il n’avait jusqu’ici que pensé aux autres. Il allait retrouver son Père et les siens qui étaient partis devant… Le soir tombait. Quand, dans un grand fracas de sabots et de métal, surgit un cavalier magnifique sur un cheval blanc. Ils étaient éblouissants de force et de vitalité, l’un et l’autre superbement parés et harnachés. Le pèlerin dit à son ombre ; … « nous aussi, tu t’en souviens, nous avons été jeunes et beaux et nous avons caracolé avec cette superbe… … mais maintenant, nous sommes à pied et avons du mal à marcher »… A cet instant surgit dans un bruit terrifiant d’armes et de galop, un étalon noir monté par un cavalier sombre et complètement voilé… Il comprit avec son ombre, que celui là coursait le premier et qu’il devait s’appeler la Mort… Le pèlerin tout boulversé dit à son ombre : « je crois que nous avons suffisamment marché, nous allons nous étendre et enfin nous reposer »… C’est ce qu’il fit avec son ombre. Le soleil s’étant couché, l’ombre s’évanouit et le pèlerin s’endormit pour toujours. Le Père les attendait pour les faire entrer, il fit passer l’ombre en premier… Raconté par Didier, à Dreux le dimanche 4 juillet 2010
Ma chère Aude, mesdames messieurs, Nous sommes réunis cet après midi dans notre église pour dire un au revoir à notre ami Didier Rocoplan et je voudrais, si vous le permettez, m’adresser une dernière fois à Didier. Mon cher Didier, comme beaucoup d’entre nous vous n’êtes pas natif de Bois le Roy et les hasards ont fait qu’un jour avec Aude qui n’était pas encore votre épouse vous avez eu un coup de cœur sur une jolie maison rue de Fondsgueux et vous en êtes devenus propriétaire. Cette maison, d’abord résidence secondaire, puisque vous poursuiviez une brillante carrière dans un grand groupe Français d’Assurances, ou vous aimiez rappeler la qualité de certains grands managers avec qui vous travailliez. Pendant des années vous étiez en résidence secondaire comme l’on dit, mais cet état ne vous a pas empêché de vous unir dans notre mairie avec Aude, union célébrée par mon prédécesseur Marcel Auger. L’heure de la retraite ayant sonné, vous avez fait le choix tous les deux de ne pas garder de pied à terre parisien et d’adopter définitivement Bois le Roy comme résidence principale. En mars 2001, alors que rien ne vous y obligeait, vous avez accepté de vous présenter aux élections municipales pour y effectuer une tâche noble mais bien souvent ingrate. Elu adjoint au maire, vous vous êtes investi avec votre pugnacité et votre rigueur pour participer au développement de notre village. De tous les dossiers auxquels vous avez collaboré, vous avez entre autres, eu la lourde responsabilité de piloter le dernier recensement communal. Un autre dossier vous a particulièrement tenu à cœur celui de notre « Eglise ». Vous avez été de toutes les réunions, ce qui nous on permis de réaliser la première tranche de rénovation de cet édifice à savoir la restauration des vitraux et de leurs maçonneries. En vous appuyant sur d’autres amoureux de notre église vous avez pu faire redonner vie à ces vitraux que le temps inexorablement aller faire disparaître. Avec MM Merand, Leduc et Le Jelloux, avec le soutien total de la présidente des Amis du Patrimoine, Madame Luys, vous avez mené la réalisation du vitrail manquant réalisé par le maître verrier Jaillet. Cette église était devenue la vôtre et vous y avez œuvré avec les Amis du Patrimoine pour que des concerts s’y déroulent et qu’elle soit ouverte lors des journées du patrimoine, mais aussi en plaidant pour que des messes y aient lieu chaque année. Mais Didier vous aimiez aussi que vive notre village et discrètement vous aidiez certaines associations. Vous avez surtout été fier de ces week-end Téléthon, où toutes générations confondues, confraternité et dons allaient de pair. Je n’oublie pas aussi votre engagement avec les Anciens Combattants, vous étiez toujours présent aux différentes cérémonies. Vous avez aussi fait partie de leur bureau. Malgré toutes ces activités, vous continuiez à trouver du temps pour vous adonner à vos passions, la chasse, la pêche au gros et les grands voyages. Je me souviens de votre plaisir à narrer vos séjours en Polynésie. La maladie a eu raison de votre résistance et jusqu’au bout vous vous êtes battu contre elle avec le soutien sans faille de votre épouse. Début juin, vous étiez encore des nôtres pour partager le repas de l’amitié lors de la fête de la peinture. Je tiens à assurer votre épouse Aude de toute notre affection et de notre soutien dans ces moments difficiles Je ne vous dis pas adieu Didier mais au revoir et encore un grand merci.
Un Ami nous a quitté
11/11/2012
NOS ABSENTS (Texte de Grand Corps Malade) C'est pas vraiment des fantômes, mais leur absence est tellement forte, Qu'elle crée en nous une présence qui nous rend faible, nous supporte. C'est ceux qu'on a aimé qui créaient un vide presque tangible, Car l'amour qu'on leur donnait est orphelin, il cherche une cible. Pour certains on le savait, on s'était préparé au pire, Mais d'autres ont disparu d'un seul coup, sans prévenir. On leur a pas dit au revoir, ils sont partis sans notre accord, Car la mort a ses raisons que notre raison ignore. Alors on s'est regroupé d'un réconfort utopiste. A plusieurs on est plus fort mais on est pas moins triste. C'est seul qu'on fait son deuil, car on est seul quand on ressent. On apprivoise la douleur et la présence de nos absents. Nos absents sont toujours là, à l'esprit et dans nos souvenirs. Sur ce film de vacances, sur ces photos pleines de sourires. Nos absents nous entourent et resteront à nos côtés, Ils reprennent vie dans nos rêves, comme si de rien n'était. On se rassure face à la souffrance qui nous serre le cou, En se disant que là où ils sont, ils ont sûrement moins mal que nous. Alors on marche, on rit, on chante, mais leur ombre demeure, dans un coin de nos cerveaux, dans un coin de notre bonheur. Nous on a des projets, on dessine nos lendemains. On décide du chemin, on regarde l'avenir entre nos mains. Et au cœur de l'action, dans nos victoires ou nos enfers, On imagine de temps en temps que nos absents nous voient faire. Chaque vie est un miracle, mais le final est énervant. J'me suis bien renseigné, on en sortira pas vivant. Faut apprendre à l'accepter pour essayer de vieillir heureux, Mais chaque année nos absents sont un peu plus nombreux. Chaque nouvelle disparition transforme nos cœurs en dentelle, Mais le temps passe et les douleurs vives deviennent pastels. Ce temps qui pour une fois est un véritable allié. Chaque heure passée est une pommade, il en faudra des milliers. Moi les morts, les disparus, je n'en parle pas beaucoup. Alors j'écris sur eux, je titille les sujets tabous. Ce grand mystère qui nous attend, notre ultime point commun à tous. Qui fait qu'on court après la vie, sachant que la mort est à nos trousses. C'est pas vraiment des fantômes, mais leur absence est tellement forte, Qu'elle crée en nous une présence qui nous rend faible, nous supporte. C'est ceux qu'on a aimé qui créaient un vide presque infini, Qu'inspirent des textes premier degré. Faut dire que la mort manque d'ironie.
VIE MUNICIPALE MUNICIPALITE Maire et adjoints Conseillers municipaux Résultats des élèctions Compte-rendu ECHOS DES FORETS CENTRE COMMUNAL D'ACTION SOCIALE REALISATIONS ELECTIONS DIVERSES FORMALITES COMMMUNAUTE DE COMMUNES GEOGRAPHIE ADMINISTRATIVE INFOS GENERALES ACTIONS HUMANITAIRES COMMERCE & ARTISANAT EN BREF... NOS LIENS OFFRES DE SERVICES OVINS & CAPRINS PLANS DU VILLAGE PERMANENCES & TARIFS PETITES ANNONCES PUBLICATIONS COMMUNALES SANTE - AIDE A LA PERSONNE TRANSPORTS UN ZESTE D'ECOLOGIE ASSOCIATIONS AMICALE DES ECOLES AMIS DU PATRIMOINE ANCIENS COMBATTANTS A.S.L. COMITE DES FÊTES GYMNASTIQUE VOLONTAIRE DANSE LA VIE Nouveau Gymnastique Harmonique Musique : Association CRESENDO PAZESSONS RENDEZ-VOUS DES COURS MATHS/SCIENCES THEATRE : COURS FRANCOIS ANGLAIS SOCIETE DE CHASSE SYLVA CLUB Sylva 1 Sylva 2 TENNIS CLUB VELO - CLUB BLR Soccer 27 JEUNESSE CANTINE SCOLAIRE ECHOS DES ECOLES ENSEIGNEMENT & GARDES LES P'TITS JARDINIERS PERISCOLAIRE RDV Des COURS SOUTIEN SCOLAIRE ANGLAIS MATHS/SCIENCES COURS DE THEATRE BLR Soccer 27 ANIMATIONS - EXPOS- CELEBRATIONS LE CALENDRIER 08 MAI 1945 Photos 22 AOUT 1944 Photos Discours du Maire Journaux TROC AUX PLANTES 25 mai 2014 Les Exposants 05 OCT 2014 ARTS & CULTURE PHOTOS LA MAIN VERTE BIBLIOTHEQUE LA FÊTE DU VILLAGE LA FÊTE DE LA PEINTURE DANS LE VOISINAGE LA CHASSE AUX OEUFS Photos 2014 RETROVISEUR CARTES POSTALES ANCIENNES ARCHIVES Voeux VOEUX 2011-2013 (photos) ACCUEIL PLAN DU SITE HUMOUR MENTIONS LEGALES A jour le ::Bienvenue à Bois le Roy (27)